L'allaitement

Pourquoi allaiter?

Pour un développement optimal du nourrisson, l’allaitement maternel exclusif est recommandé idéalement jusqu’à six mois. Allaiter protège le nouveau-né des infections gastro-intestinales et dans une moindre mesure, des infections ORL et respiratoires, et réduit également le risque d’allergies chez le nourrisson à risque. Il a probablement un rôle dans la prévention de l’obésité et apporte un bénéfice sur le plan cognitif, pour des raisons psychoaffectives, nutritionnelles et environnementales. Les contre-indications à l’allaitement sont rares (certaines maladies ou la prise de certains médicaments). Bien sûr, allaiter reste un choix et vous pouvez ne pas vouloir ou ne pas pouvoir allaiter.

Combien dois-je donner de tétées par jour?

« Il est trop souvent au sein », « il va devenir capricieux », « il faut laisser 4 heures entre chaque tétée »: idées reçues! Seul l’allaitement à la demande permet de réguler les besoins nutritionnels du nourrisson qui a besoin de téter fréquemment, y compris pour le réconfort. De plus, pendant quelques « jours de pointe », le bébé sollicite plus le sein, ce qui permet d’augmenter la production de lait. La restriction des tétées est associée à un arrêt plus précoce de l’allaitement et à une fréquence plus élevée des douleurs aux mamelons et des engorgements. Il n’y a donc aucune règle mais en moyenne, pendant les premières semaines, 8 à 12 tétées par jour (ce qui représente environ 4 à 6 heures) sont observées pour la majorité des bébés allaités. Pour une succion efficace, le bébé doit avoir la bouche grande ouverte, doit recouvrir bien l’aréole (surtout avec sa lèvre inférieure) et ses lèvres doivent être complètement retroussées sur le sein, le menton collé au sein et le nez bien dégagé. La succion est faite de mouvements amples et réguliers et on entend généralement des bruits de déglutition.

La composition du lait change au fil des jours mais également au cours de la tétée, s’enrichissant notamment en graisses. Si le bébé ne va pas jusqu’au bout de la tétée, et que le volume de lait ingéré est pauvre en graisses, de trop grandes quantités de lactose arrivent dans l’intestin du bébé qui a du mal à digérer et peut présenter des signes de coliques (cris, pleurs, gaz…) : c’est pourquoi il est conseillé de finir le premier sein puis éventuellement proposer le suivant.

Vous avez mal aux mamelons

La crevasse correspond à une effraction de l’épiderme due à un étirement excessif de la peau fragilisée qui se déchire. Elle est due le plus souvent à une mauvaise prise du sein, à un dessèchement excessif du mamelon ou au contraire à une macération, à un excès d’hygiène (qui retire les effets de la substance cicatrisante synthétisée par l’organisme). Ce ne sont pas le nombre et la durée élevés des tétées qui donnent des crevasses.

Revoir donc la position (vous pouvez vous adresser à un professionnel de santé spécialisé dans l’allaitement), prendre une douche quotidienne sans trop savonner les seins pour ne pas assécher et dénaturer leur odeur et appliquer du lait maternel après la tétée, aidera à apaiser et cicatriser les lésions (grâce àla présence d’acides gras notamment). Il existe également des topiques, des protège-mamelons ou des bouts de sein. Les bouts de sein sont à utiliser de façon temporaire pendant la douleur. Selon les bébés, l’arrêt sera malgré tout progressif (commencer en l’enlevant au milieu d’une tétée pour voir comment le bébé se débrouille sans). L’utilisation d’un tire-lait peut parfois être à envisager.

Dans quelques cas plus rares, la douleur peut être provoquée par une mycose, un frein de langue, des troubles de succion…

Vous avez un engorgement

L’engorgement est physiologique après l’accouchement : c’est la classique montée de lait. Ensuite, si le sein s’engorge pendant l’allaitement, les seins sont tendus, chauds, douloureux, le lait a du mal à couler. L’engorgement peut évoluer vers une mastite (inflammation).

Pas de restriction hydrique ni de bandage des seins! L’engorgement se résout souvent avec des tétées efficaces sans restreindre leur fréquence et leur durée. Attendre que le bébéait fini de téter le premier sein avant de proposer le deuxième. L’application de froid (apaisant) ou de chaud (facilite l’écoulement du lait) peut éventuellement vous soulager: il existe des compresses ou coussins chaud-froid de forme anatomique. Dans certains cas, le tire-lait peut être utile pour réduire la stase mammaire.

A l’inverse, si vous trouvez que vous n’avez jamais les seins tendus, c’est normal après quelques jours ou quelques semaines et cela ne veut pas dire que vous n’avez pas assez de lait.

Vous avez peur de ne pas avoir assez de lait

Rassurez-vous : la majorité des mamans ont assez de lait. Si le bébé ne reçoit pas assez de lait, c’est plus souvent parce que les tétées ne sont pas assez nombreuses ou assez longues et on peut rectifier le tir en stimulant la production de lait. Il peut parfois être nécessaire de réveiller votre bébé la nuit s’il dort trop longtemps.

Pour avoir quelques repères : les urines, claires et abondantes, remplissent au moins 5 à 6 couches bien mouillées par jour; le nombre de selles évolue avec le temps : de 3 selles par jour en moyenne (jaunes pâteuses, molles, d’odeur faible) pendant les 3 à 4 premières semaines, elles ralentissent ensuite, allant de plusieurs selles par jour à une selle tous les trois jours voire moins; la prise de poids est d’environ 120 à 130g par semaine les premières semaines.

Attention aux bébés qui ne pleurent presque jamais car cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas faim. Il est important de savoir reconnaître les autres signes : mouvements de bouche ou de langue, bruits de succion, port des mains à la bouche, agitation, légers grognements ou plaintes…

Il existe des infusions pour stimuler la lactation, à base notamment de fenouil, de carvi et d’anis vert. Tilleul, citron, fruits rouges, verveine…sont ajoutés pour donner du goût à la tisane.

Quel tire-lait choisir?

Le choix d’un tire-lait dépend de différents critères :

- Les bébés tétant en 2 phases (d’abord une tétée rapide avec une douce aspiration pour stimuler le réflexe d’éjection puis un rythme plus lent avec une aspiration plus intense pour obtenir le plus de lait), certains tire-laits reproduisent ces 2 phases (phase de stimulation jusqu’àce que le lait sorte du sein, et phase d’expression) en modulant la cadence et la force d’aspiration, de façon manuelle ou programmée.

-à simple ou à double pompage pour gagner en rapidité;

-électrique (sur secteur ou àpiles) ou manuel (conçu plutôt pour un usage ponctuel). Eviter les tire-laits manuels à poire en caoutchouc, qui sont sources d’infection;

-plus ou moins encombrant (important pour les mamans qui l’emmènent sur leur lieu de travail);

-plus ou moins bruyant (important pour les mamans qui l’emmènent sur leur lieu de travail);

-à la location ou à l’achat.

Attention à la taille de la téterelle: une téterelle trop petite pourra provoquer des crevasses. Une téterelle de bonne taille laisse un espace libre entre le mamelon et le tunnel de la téterelle. On peut s’aider d’une réglette de mesure : la mesure du diamètre du mamelon se fait après une tétée ou après avoir tiré le lait.

Si vous stockez votre lait au congélateur, sachez qu’il existe des pots, biberons ou sacs de congélation qui s’adaptent directement au tire-lait pour ne pas avoir à effectuer de transfert. Ils sont sans bisphénol. L’avantage des sacs est de prendre moins de place.

Quavez-vous retenu?

1. Pour agir sur les irritations et crevasses, il est conseillé de :

a) prendre une douche après chaque tétée jusqu’à guérison;

b) appliquer du lait maternel après la tétée;

2.Lors de l’utilisation d’un tire-lait :

a) Le système à double-pompage permet de gagner du temps;

b) Réservez le tire-lait manuel à une utilisation ponctuelle

Réponses : 1. b) ; 2. a) b)

Mai 2016

Actualités

Ouverture de la pharmacie

La pharmacie est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h45 à 19h30 et le samedi 8h30 à 12h30 et de 13h45 à 18h.


Lire la suite

Gardes

En dehors des heures d'ouverture, retrouvez la pharmacie la plus proche de chez vous au 3237 ou sur www.3237.fr


Lire la suite