Le rhume

Comment agir contre le rhume*

Nettoyez !

- Lorsqu’un enfant tombe, on n’applique pas un antiseptique avant d’avoir nettoyé son genou plein de terre. Pour le nez, c'est la même chose : on le nettoiera avant d'appliquer des gouttes antiseptiques. L’hygiène nasale permet d’évacuer les sécrétions et d’humidifier les fosses nasales. Pour le nettoyer, utilisez des dosettes de sérum physiologique ou une solution à base d'eau de mer, enrichie en minéraux et oligoéléments (le cuivre a des propriétés anti-infectieuses, le manganèse possède une activité anti-inflammatoire et antiallergique, le soufre est un stimulant immunitaire...). Attention : la solution hypertonique est réservée aux nez bouchés, elle ne s'utilise pas quotidiennement.

Chez le nourrisson, le lavage se fait en position allongée, la tête inclinée sur le côté. On introduit l’embout de l’unidose ou du spray dont la tête est adaptée dans la narine supérieure, puis on y met la dose nécessaire. On bouche ensuite la narine supérieure et on laisse le liquide s’écouler par l’autre narine. On renouvelle ensuite l’opération dans l’autre narine. Chez l’enfant et l’adulte, on prend soin de pencher la tête en avant pendant l’instillation.

Un lavage est conseillé au moins trois fois par jour pendant la maladie.

Mouchez !

Après le lavage, on procède à un mouchage soigneux.

Un enfant n’acquiert le geste de mouchage qu’à l’âge de deux ou trois ans. Avant, l’utilisation d’un mouche-bébé électrique ou manuel permet d’évacuer les sécrétions. L’aspiration doit être douce et progressive. Il peut être nécessaire entre deux aspirations de rejeter le mucus dans un mouchoir en soufflant dans l’embout buccal.

Dès que l’enfant sait se moucher, privilégiez les mouchoirs en papier jetables à usage unique aux mouchoirs en coton.

Traitez !

Les traitements locaux consistent à appliquer des gouttes antiseptiques ou à base d'huiles essentielles dans le nez pour éviter le développement et la propagation des germes. Les inhalations permettent de décongestionner les sinus et drainer les sécrétions.

Les traitements oraux consistent à agir sur le nez bouché-congestionné (décongestionnant), sur le nez bouché-chargé (fluidifiant des sécrétions), sur l'infection (anti-infectieux) et sur les écoulements clairs/démangeaisons/éternuements (antihistaminiques). Le paracétamol et l'ibuprofène agiront contre l'inflammation et la fièvre. Votre pharmacien vérifiera vos traitements en cours, pathologies et antécédents médicaux car certains de ces médicaments peuvent vous être contre-indiqués.

Une pommade à corps gras permettra de soigner les irritations et rougeurs qui entourent le nez.

Lavez-vous les mains !

L’hygiène des mains est un geste essentiel pour éviter la propagation du virus. En effet, les virus se transmettent via les microgouttelettes aériennes, mais aussi par le contact direct des mains ayant été préalablement en contact avec les sécrétions nasales. Le rhume est contagieux 24 heures avant les symptômes et jusqu’à cinq jours après l’apparition de ceux-ci. Attention : la solution hydroalcoolique s'utilise sur une peau sèche et non lésée (laver les mains avant si elles sont sales et bien les sécher).

Adoptez des gestes simples

Pour se protéger ou protéger les autres, ne surchauffez pas les pièces de votre logement, humidifiez l’atmosphère des pièces quand l’air est sec, jetez les mouchoirs en papier après le mouchage, nettoyez les surfaces ayant été mises en contact avec le virus (interrupteurs, poignées de porte, téléphone…), évitez de vous approcher des personnes à risque (bébés, femmes enceintes, personnes âgées).

Pour les adeptes des huiles essentielles

L’huile essentielle de ravintsara et l’huile essentielle de Niaouli sont utilisées pour leurs propriétés antivirales. L'eucalyptus globulus est un fluidifiant des sécrétions.

Prévenir plutôt que guérir

Les probiotiques renforcent notre immunité et favorisent l'assimilation de nutriments essentiels à notre bonne forme (vitamines et minéraux, nutriments).

L'andrographis, le ginseng ou l’echinacée ont des propriétés immunostimulantes et peuvent être utilisées en cures.

La propolis est anti-infectieuse.

La gelée royale, ainsi que la spiruline, ou les baies de Goji sont des « super-aliments » qui contiennent un grand nombre de vitamines et d'acides aminés et permettent à l'organisme d'être fortifié en cas de fatigue due à une maladie, à un régime alimentaire, ou encore à un « changement de saison ».

N'oubliez pas la vitamine C et contrôlez votre vitamine D.

Le ginseng ou l’echinacée ont des propriétés immunostimulantes et peuvent être utilisées en cures. La propolis et la gelée royale sont utilisées pour leurs propriétés immunostimulantes et antivirales. Pour renforcer vos défenses immunitaires, n'oubliez pas la vitamine C.

* Le classique rhume, qu'on appelle aussi rhume de cerveau ou coryza, se manifeste par des picotements, des démangeaisons, des éternuements, la sensation de nez bouché et un écoulement nasal clair et non infecté. Il ne s’accompagne pas de fièvre. Les symptômes régressent en 3 ou 4 jours avec un traitement. Plus de 200 virus peuvent être responsables du rhume.

La rhinopharyngite débute de façon brutale. Le malade ressent une obstruction nasale, une rhinorrhée et il éternue, sa gorge est douloureuse, il peut souffrir également de frissons, de maux de tête, de larmoiements, et peut tousser. Ces symptômes s’accompagnent d’une fièvre brutale, élevée et qui reste en plateau pendant deux trois jours. La rhinopharyngite dure un peu plus longtemps qu'un rhume, entre 5 et 7 jours

Actualités

Ouverture de la pharmacie

La pharmacie est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h45 à 19h30 et le samedi 8h30 à 12h30 et de 13h45 à 18h.


Lire la suite

Gardes

En dehors des heures d'ouverture, retrouvez la pharmacie la plus proche de chez vous au 3237 ou sur www.3237.fr


Lire la suite